Du côté de la peinture

Publié le par revue VENUS D'AILLEURS

Un  film documentaire autour de l’artiste Françoise Deverre et de son œuvre
 
Ecrit et réalisé par Guillaume Mazeline
Avec l’aimable collaboration de M. Christian Skimao
 
Sur une musique originale de M. Joël Drouin


 
             Veracruz XII 2000, polyptyque, acrylique et crayon sur toile, 141,5 cm x 235,3 cm



Pourquoi  filmer  une  artiste  dans  son  atelier ?  D’abord  pour  prendre conscience et rendre concrète la masse phénoménale de travail que représente la création d’une œuvre artistique. Faire rejaillir l’évidente et impérieuse nécessité pour l’artiste d’entreprendre ce qu’elle fait. Marquer dans le temps par le biais de l’enregistrement l’aboutissement d’une technique et l’état d’une œuvre à l’échelle de toute une vie. Si une œuvre vit d’abord par elle-même dans le temps de l’émotion et de l’interpellation  de  son  spectateur,  la  question  du  rôle  de  l’artiste  interfère toujours  au  bout  d’un  certain  temps  de  réflexion.  Ce  film  ambitionne  de prolonger le regard sur l’œuvre en en donnant le premier hors champ à savoir la présence de l’artiste.  En effet, l’œuvre est le produit d’une individualité ce qui fait qu’elle est unique et croire en l’œuvre c’est croire en l’individu. La création artistique est un fait d’humanité.

Ce film, que nous recommandons fortement, est disponible par souscription. Pour en savoir plus visitez le site consacré à la réalisation du film.


Publié dans MAIS AUSSI...

Commenter cet article