Scanreigh & Biver, la revue Penrod

Publié le par revue VENUS D'AILLEURS



Ce que j'appelle PENROD, c'est une famille de livrets qui s'inscrit dans le très éclectique ensemble de livres d'artistes décrit dans le catalogue ''Livres à l'envi''.
Format A4, à l'italienne, reliure à la chinoise, la formule se veut simple. Elle n'a recours qu'aux moyens de l'infographie et de la reprographie (en progrès constant, cela augure donc du meilleur !). Un même nom chapeaute la série dans l'esprit de la presse souterraine des années 70 et qu'a relancé le milieu de la BD indépendante sous forme de fanzines et de graphzines. La norme que j'ai imposée à la rubrique permet de maîtriser la fabrication artisanale sans que cela devienne un pensum et sans peser sur sa mission. Car l'idée des PENROD, c'est d'engager le plus vite possible des dialogues avec mes homologues, auteurs et artistes, au hasard des rencontres, de produire ensemble un objet communicationnel (grrrr!), inattendu et léger, qui ouvre sur de nouveaux échanges et de nouvelles circulations.
Le nom Penrod, je l'ai emprunté à un héros de la prose délirante de
Henry Darger qui, lui même l'avait emprunté à la littérature enfantine du début du XXe siècle.
Le format et le nom sont les seuls éléments stables qui délivrent le contenu de toute ligne éditoriale et de toute cohérence esthétique.

visitez ce blog


Publié dans MAIS AUSSI...

Commenter cet article